retraite

4 choses à savoir pour préparer sa retraite

Il faut savoir qu’en France, l’âge minimal légal pour partir à la retraite est de 62 ans pour les personnes nées à compter de 1955 et il faut avoir le nombre de trimestres de cotisations requis afin de bénéficier d’une retraite à taux plein. Toutefois, la retraite est automatiquement calculée au taux plein à partir d’un certain âge et ce dernier varie entre 65 et 67 ans selon l’année de naissance.

Faire la demande de sa retraite

Pour entraîner le versement de sa retraite, il est nécessaire que chaque assuré fasse la demande auprès de sa caisse de retraite afin de liquider ses droits et toucher ses pensions. Ce sera à vous d’initier les démarches et non à votre employeur, mais ce dernier devra rassembler l’ensemble des justificatifs nécessaires et déposer votre dossier entre 6 et 4 mois avant la date souhaitée de votre départ.

Les formalités qui suivent dépendront par la suite de votre statut et de votre parcours professionnel. Quand vous aurez déposé votre demande, vous devrez attendre un délai d’au moins 4 mois pour qu’elle soit traitée et il est donc inutile de vous y prendre le plus tôt possible, car cela n’accélérera pas le traitement.

Économiser le plus tôt possible

Une bonne façon d’anticiper votre retraite est de faire des économies à l’avance en constituant vous-même un capital financier grâce à des achats d’actions ou des placements en bourse. Il est d’ailleurs conseillé de ne pas nécessairement s’orienter vers les activités de trading et de vente à découvert, car il est préférable d’opter pour un investissement financier qui peut être évalué à long terme. Vous pouvez par exemple investir dans les livrets d’épargne qui disposent d’un taux assez peu intéressant, mais qui sont généralement sécurisés lorsque leurs taux finissent par remonter.

Établir des dépôts d’épargne réguliers et automatiques à partir de votre compte courant, de votre chèque de règlement ou les deux, vous permettra aussi de faire des économies régulièrement. Le secret est de commencer à épargner le plus tôt possible et d’y contribuer régulièrement, car même s’il s’agit d’une petite somme par mois, votre argent connaîtra un fort potentiel de croissance au fil du temps.

Anticiper ses futures dépenses

Pour savoir combien épargner au vu de votre retraite, vous devez connaître vos dépenses actuelles et envisager celles à venir. Même après votre retraite, vous serez amené à faire des dépenses en rapport avec votre santé ou à la perte de votre autonomie étant donné que vous ne pourrez plus faire certaines choses en vieillissant. Vous serez par exemple amené à souscrire à une téléassistance pour garantir votre sécurité si vous vivez seul.

En renforçant votre couverture sociale, vous pourrez éviter les mauvaises surprises liées à des examens de santé complémentaires ou des hospitalisations non prévues par votre budget. Donc, n’hésitez pas à faire le point sur vos contrats de prévoyance santé pour garantir votre protection face aux aléas de la vie.

Régler autant de dettes que possible

Afin d’éviter les mauvaises surprises, il est recommandé par de nombreux experts de rembourser le plus rapidement possible vos dettes, notamment les plus importantes comme les prêts universitaires, les emprunts hypothécaires et bien d’autres charges qui risquent d’entraîner des dépenses importantes.

Payer vos dettes vous permettra de réduire considérablement le montant que vous devez verser chaque mois de votre retraite et vous pourrez ainsi pleinement vous concentrer sur vos économies et vos investissements afin de grossir votre future pension.

 

 

 

Ce blog vous donnera plus d’information.

Related Posts