Comment rendre son visage plus beau ?

Aujourd’hui, de plus en plus d’hommes et de femmes prennent rendez-vous pour un traitement anti-âge. Certains consultent même dès l’adolescence. Évolution des traitements esthétiques, effet de société, démocratisation, les raisons d’améliorer la beauté du visage sont multiples. Le point sur l’évolution de la médecine anti-âge.

Zoom sur les nouvelles techniques de la médecine esthétique

Moins invasive (pour la santé) que la chirurgie, la médecine esthétique se vulgarise de plus en plus. Les praticiens disposent aujourd’hui d’une multitude de techniques pour combattre les effets du temps. On commence par l’injection d’acide hyaluronique, un traitement préventif préconisé à partir de 30 ans. Elle permet d’atténuer les premières rides d’expression, en vue d’obtenir un effet naturel, tout en ayant une bonne mine. Une femme ayant des lèvres fines peut y recourir, via des injections légères, afin d’apporter du volume et de redessiner l’ovale d’un visage. Le peeling est une autre technique innovante, couramment utilisée dans la médecine esthétique. Outre la réduction des ridules et des rides, il élimine également les cicatrices d’acné et rend plus fin le grain de peau.

Afin de traiter efficacement les ridules et les rides de la bouche/des joues, le laser fractionné au CO2 (dioxyde de carbone) est un choix judicieux. Cette technique est intéressante dans la mesure où les couches externes de la peau abîmée sont éliminées au profit de la peau sous-jacente d’aspect plus jeune. La radiofréquence est une autre technique révolutionnaire. Grâce aux ondes électromagnétiques émises à haute fréquence, la peau est plus ferme. Les adeptes de la mésothérapie disposent actuellement d’une meilleure alternative : le méso laser. Il s’agit ici de réaliser des micro trous au laser CO2 fractionné, avant d’introduire de l’acide hyaluronique sur le visage. Il faut compter trois séances pour avoir un teint lumineux et une peau parfaitement hydratée.

Choisir un médecin esthétique qualifié

Lorsque les soins cosmétiques ne suffisent plus à estomper les taches pigmentaires ou les rides, la médecine esthétique reste la meilleure solution. Mais malgré le fait qu’ils soient non invasifs, ces actes ne sont pas sans gravité. Il est alors important de faire appel à un médecin esthétique avant de franchir le pas. Cependant, celui-ci ne peut être choisi au hasard. Effectivement, ce professionnel conseille, écoute et rassure son patient sur la technique adéquate. C’est également lui qui réalise l’intervention. Donc, pour trouver le bon praticien, on se base, avant tout, sur son expérience. Un spécialiste ayant de nombreuses années de pratique devant lui est un meilleur choix.

Dans cette optique, il est possible de consulter sur la toile le parcours professionnel du médecin esthétique sélectionné. D’autre part, pour s’assurer que son intervention soit réalisée dans les normes, mieux vaut se tourner vers les dermatologues ou les chirurgiens (plastiques et esthétiques). Il y a également la méthode du bouche-à-oreille, qui est plutôt fiable. Celle-ci consiste à recueillir les avis des personnes ayant fait confiance au même praticien. Mais la meilleure manière de vérifier la crédibilité d’un médecin esthétique reste son statut et ses diplômes. En clair, celui-ci doit être reconnu par l’ordre des médecins. Enfin, un bon médecin anti-âge affiche une complète transparence au niveau de ses tarifs.

Related Posts