La numérologie : c’est quoi ?

La numérologie est utilisée depuis la nuit des temps. Pythagore, un mathématicien et un philosophe, fut le premier à s’y intéresser. D’après ce scientifique, chaque lettre de l’alphabet a son équivalent numérique. Donc on peut transformer le nom ou le prénom d’une personne en chiffres et les additionner pour n’avoir qu’un seul nombre qui est considéré comme le nombre numérologique. C’est à partir de là que l’on peut analyser les caractéristiques d’une personne. Voici tout ce qu’il faut savoir sur la numérologie.

Définition de la numérologie

La définition ancienne de la numérologie est la science des nombres. Aujourd’hui, elle se présente plus comme l’influence vibratoire des nombres sur un être humain. En d’autres termes, les nombres émettent des vibrations qui expriment la personnalité de l’homme et sa motivation. C’est une sorte d’outil de développement personnel pour l’individu en quête de son être profond, et de la raison de sa venue sur terre. C’est aussi un guide sur soi-même et sur le chemin à emprunter dans la vie. Avec la numérologie, on peut développer les qualités qui nous font défaut et traiter les domaines que l’on aurait mal travaillés (karma). Bref, c’est l’art de faire parler les chiffres. Comme c’est un fait mathématique, la fiabilité est indéniable.

L’utilité de la numérologie

La numérologie est calculée à partir d’une date de naissance, d’un prénom ou d’un nom de famille. À partir du nombre obtenu, on peut étudier en détail les différents éléments de la personnalité d’une personne. Grâce à ce nombre, on peut aussi connaître nos forces et nos faiblesses et on peut anticiper le futur. Il y a, par ailleurs, le chemin de vie ou le nombre de destinée, qui nous éclaire sur les étapes déterminantes et compliquées que l’on devra surmonter tout au long de notre vie. La numérologie permet aussi de découvrir nos qualités et de les étendre dans un domaine précis, ou de découvrir un talent caché et de l’utiliser à bon escient.

Les différents types de numérologie

Il existe de nombreux types de pratique de la numérologie. Il y en a qui sont fidèles à leurs racines, et d’autres qui mélange une coutume et une croyance. Parmi les cinq types de pratique numérologique les plus connus, on peut mentionner, en premier lieu, la numérologie chaldéenne. Elle date de l’époque antique babylonienne. Elle s’inspire de l’astrologie. Selon cette pratique, le chiffre 9 est un nombre sacré et les nombres composés sont très estimés. Avec ce type de numérologie, la date de naissance et le nom sont analysés. Ensuite, il y a la numérologie pythagorienne/occidentale. Elle est basée sur les concepts de Pythagore qui datent du 6e siècle av. J.-C. C’est le nom et la date de naissance qui sont étudiés pour déterminer les personnalités et les attributs d’un individu avec cette numérologie. On peut dire que c’est le type de pratique numérologique le plus utilisé par les experts en numérologie. Les nombres de 1 à 9 sont les vibrations de base et les chiffres 11 et 22 sont considérés comme des nombres maîtres dans l’interprétation. Puis, il y a la numérologie de la kabbale. Selon le principe de la kabbale, le savoir passe par l’âme et non par le corps. Cette pratique de numérologie est principalement basée par le mysticisme hébreu, et on utilise ainsi l’alphabet hébreu pour l’interpréter. Il y a au total 22 vibrations allant de 1 à 400. Après, il y a aussi la numérologie chinoise. Les Chinois sont connus pour leur propre prédiction de l’avenir. La numérologie chinoise date de l’époque de l’empereur Wu qui a vécu sur la carapace d’une tortue avec une grille de 9 carrés. On appela cette grille, la grille de Lo Shu. Les chiffres, que ce soient en diagonale, en horizontale ou verticale, totalisent tous 15. Enfin, il y a également la numérologie tamoule ou indienne. Elle tourne surtout autour de trois chiffres d’une personne, à savoir le numéro psychique, le destin et le nom.

Related Posts