L’après COVID 19 des établissements de santé

Depuis quelques mois, les établissements de santé ont beaucoup subi la crise de la COVID 19. Que ce soit les hôpitaux publics, les cliniques privées, les EHPAD ou même les services de santé locaux, tous subissent cette pandémie de plein fouet.

Il y a de nombreuses raisons pour lesquelles le service de soins n’était pas prêt pour une telle situation, notamment le manque de moyen matériel, mais aussi humain.

Certains points bloquants sont rapidement apparus tout au long de la pandémie, certains ayant été traités dans l’urgence. D’autres sont restés sans réponse et sans solution immédiate. Même si la crise sanitaire n’est pas complètement derrière nous, il est désormais important de mettre en place de réels aménagements afin d’améliorer le système de santé, et ainsi éviter la catastrophe en cas de nouvelles crises.

L’évaluation complète des établissements de santé

La crise sanitaire qu’ont connu les établissements de santé est sans précédent. Avant de mettre en place le moindre changement, il est essentiel de faire une évaluation complète des établissements de santé, pour lister l’ensemble des points bloquants, mais aussi les points qui ont fonctionné. La priorité pour l’après-COVID reste donc de consulter l’ensemble du personnel soignant.

De nombreux éléments sont désormais mis sur la table des négociations, notamment l’aspect financier. Le personnel de la santé (infirmiers, aide-soignant, etc.) reste sous-payé et l’augmentation des salaires proposés par l’État est un premier pas en avant pour la considération de ces métiers indispensables dans notre quotidien.

Néanmoins, ce n’est pas le seul sujet de la rémunération qui a fait accroître les difficultés aux établissements de la santé. En effet, depuis de bien nombreuses années, le budget accordé à la santé a été réduit, entraînant ainsi des fermetures de lit dans de nombreux lieux, une baisse considérable des investissements ainsi qu’une réduction des effectifs.

Un manque de formations du personnel

Cette crise sanitaire est inédite et inattendue, il était donc compliqué de pouvoir se former en amont de celle-ci. Il est donc évident que le personnel soignant n’était donc pas prêt pour surmonter un tel événement.

Chaque jour était un saut dans l’inconnu. Le personnel soignant a fait et fait toujours preuve d’adaptabilité face à cette situation inédite. Face à cette pandémie qui n’est sans doute pas la dernière, il est désormais temps de former son personnel pour mieux les aborder dans les années à venir.

C’est pour cette raison que l’ensemble des organismes de formation médico-sociaux proposent des formations dans la thématique de la gestion d’une situation sanitaire (exceptionnelle ou non).

Outre les formations spécifiques à ce sujet, l’aspect de gestion d’une crise sanitaire est désormais intégré dans de nombreuses formations, notamment celles dans le management, dans la gestion du deuil ou encore dans les relations avec les familles des patients.

L’épidémie de la COVID 19 a bouleversé beaucoup de domaines. Elle a mis en avant de nombreux dysfonctionnements. Il est donc difficile de les ignorer, et très important de pouvoir les résoudre pour ne plus se trouver à l’avenir face à de telles problématiques.

Si vous voulez découvrir d’autre site, n’hésitez pas de cliquer ici.

Related Posts