comprimé

Tout savoir sur l’Ixprim

Ixprim est un analgésique opioïde à action centrale. Il peut être utilisé sous forme de comprimé pelliculé ou effervescent, associé à deux antalgiques (tramadol et paracétamol). Ixprim® convient aux douleurs modérées à sévères qui ne répondent pas aux antalgiques seuls.

Indications d’Ixprim

Ixprim se prend par voie orale en prescription de base à raison de 2 comprimés par jour. Selon l’intensité de la douleur ressentie par le patient, une augmentation de la dose peut être envisagée, mais pas plus de 8 comprimés par jour. Chaque dose doit être séparée d’au moins 6 heures. Si le patient a plus de 75 ans, ce délai peut augmenter. Si vous prenez ce médicament pendant une période prolongée, vous devez le faire sous surveillance médicale.

Contre-indications

L’Ixprim ne doit pas être prescrit en cas d’hypersensibilité connue au tramadol, au paracétamol ou à l’un de leurs excipients. L’Ixprim est aussi fortement déconseillé en cas d’épilepsie non contrôlée par un traitement ou de prise d’IMAO (médicaments contre la dépression ou la maladie de Parkinson). L’Ixprim® est contre-indiqué en cas d’insuffisance rénale, hépatique ou respiratoire sévère en raison de la présence de tramadol.

Effets secondaires

L’Ixprim peut être source de somnolence, notamment s’il est associé à la prise d’alcool. Des nausées peuvent être ressenties et, plus rarement, le patient peut être sujet à des vomissements, maux de tête, modifications de l’humeur… Un phénomène de dépendance peut s’installer et un risque de syndrome de sevrage peut survenir à l’arrêt du traitement.

Suivi spécifique

Suite au retrait du marché de certains médicaments comme le Di-Antalvic® et le Propofan®, la prescription du tramadol a été retardée. Ainsi, l’ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament) a renforcé la surveillance des médicaments comme l’Ixprim et assure une veille de pharmacovigilance et d’addiction depuis 2009.

Ixprim : comment ça fonctionne ?

Le médicament Ixprim® fonctionne grâce à l’association de deux molécules antalgiques : le tramadol (un opiacé qui agit directement sur la perception de la douleur par le cerveau) et le paracétamol (qui empêche la transmission de la douleur jusqu’au cerveau).

À savoir. Les opiacés (tels que le tramadol ou encore la morphine) sont des substances dérivées de l’opium qui agissent au niveau du cerveau, sur les récepteurs de certains messagers chimiques comme ceux de la douleur, du stress ou du contrôle des émotions. Il est à noter que le corps produit naturellement des opiacés : ce sont les endorphines, les fameuses  » hormones du plaisir  » !

Quand prendre de l’Ixprim (tramadol et paracétamol) ?

On l’a dit : l’Ixprim® est indiqué dans le traitement symptomatique des douleurs modérées à intenses. En particulier, ce médicament peut être prescrit en cas de :

  • Migraines,
  • Suites opératoires,
  • Polyarthrite rhumatoïde,
  • Sciatique,
  • Arthrose,
  • Rhumatisme psoriasique,
  • Maux de dos,
  • Cancer…

 

 

 

 

Voir cette page pour plus de conseils.

Related Posts