L’Aloe Vera peut-il être dangereux pour les cheveux ?

par adm
Aloe Vera cheveux : danger, contre-indications et mode d’emploi

L’Aloe Vera est une plante utilisée à travers le monde pour la richesse de son gel. En effet, celui-ci a des vertus thérapeutiques, des propriétés apaisantes, nourrissantes, etc. De fait, il est utilisé pour les soins de la peau comme des cheveux. Dans le cas d’un soin pour cheveux, l’emploi de l’Aloe Vera doit être contrôlé, car il n’est pas sans danger. Dans cet article, nous vous présentons les risques d’une mauvaise utilisation de l’Aloe Vera pour les cheveux.

Brièvement à propos de l’Aloe Vera

L’Aloe Vera est une plante de la famille des liliacées qui pousse en général dans les climats chauds et secs. Elle conserve de l’eau dans ses feuilles, ce qui favorise son développement même dans les conditions extrêmes.

La plante contient le latex, extrait de la partie externe de la feuille et le gel, extrait de l’intérieur des feuilles. Les deux composantes ne sont pas utilisées de la même manière, car leur constitution chimique diffère. Le latex s’utilise en ingestion pour ses vertus intestinales alors que le gel s’emploie mieux en cosmétique, car il est riche en substances actives, en nutriments, protéines, sels minéraux, etc. Il possède donc des propriétés relaxantes, apaisantes, nourrissantes…

Le gel est donc largement utilisé dans plusieurs produits de beauté et bien-être, en application cutanée ou pour le soin des cheveux. Dans l’univers du cosmétique naturel, l’Aloe Vera est une référence.

Quels sont les dangers de l’Aloe Vera pour les cheveux ?

Quels sont les dangers de l’Aloe Vera pour les cheveux ?

Il est une évidence que l’utilisation du gel d’Aloe Vera présente plusieurs avantages pour les cheveux. Cependant, comme pour le CBD, des cas d’effets indésirables peuvent se manifester, quoique rarement. Pour la plupart, ces méfaits sont dus à l’utilisation excessive de l’ingrédient. De fait, un emploi démesuré du gel d’Aloe Vera est en mesure d’entraîner des infections sur le cuir chevelu.

Ensuite, il est possible que dans des cas particuliers que l’emploi du gel d’Aloe Vera provoque des symptômes d’hypersensibilité. Il s’agit entre autres de démangeaisons ou d’irritation causées par une allergie à l’un des actifs du gel.

Par ailleurs, il faut remarquer que certaines personnes ont une grande sensibilité de peau. De fait, le moindre contact avec un composant extérieur (y compris de gel d’Aloe Vera) peut leur être nuisible.

C’est pourquoi il est souhaitable de commencer par appliquer une infime quantité de la solution sur une petite partie de leur peau afin d’observer la réaction. Si aucun effet n’est signalé, le gel d’Aloe Vera (ou le produit dont il est l’élément de base) peut alors s’utiliser normalement.

Pour terminer, lorsqu’une personne reste exposée au soleil pendant de longs moments, son utilisation de l’Aloe Vera doit être contrôlée, car le gel peut alors aggraver les symptômes d’un problème du cuir chevelu.

Quels sont les modes d’emploi de l’Aloe Vera sur les cheveux ?

L’Aloe Vera peut s’utiliser de plusieurs manières pour redonner du tonus aux cheveux. Parmi les techniques utilisées, voici quelques-uns :

  • En shampoing à l’Aloe Vera : il est parfait pour un cuir chevelu sensible. Pour une meilleure hydratation, il est possible de lui ajouter une noisette de gel d’Aloe Vera ;
  • En masque : appliqué directement sur le cuir chevelu, les racines sèches notamment, le masque apaise et purifie les cas d’inflammation de la peau. Il peut être appliqué sur les longueurs afin d’hydrater, de réparer, mais aussi d’empêcher les fourches ;
  • En soin de main : il s’agit ici de mélanger l’Aloe Vera avec de l’huile végétale ou encore du beurre de karité. La solution sera appliquée sur les cheveux mouillés et il faut le laisser agir durant une heure environ avant d’appliquer le shampoing.

Articles similaires

5/5 - (1 vote)

Laissez un commentaire